Détails de la consultation

12/04/2018 16:00
1800291
La revue à mi-parcours du Programme indicatif de Coopération (PIC III, 2015-2019) entre la République du Mali et le Grand-Duché de Luxembourg
La revue à mi-parcours du Programme indicatif de coopération (PIC III 2015-2019) a deux composantes distinctes mais complémentaires, d'un côté les évaluations techniques des programmes bilatéraux (LuxDev et PROMAN) et de l'autre côté, la revue à mi-parcours proprement dite qui aura lieu au niveau politico-stratégique et aura comme objectif de fournir un apport analytique au processus d'échange entre les deux gouvernements. Son champ d'investigation visera à dépasser le cadre des projets et programmes individuels afin d'évaluer le PIC dans son ensemble.

    • Portail des marchés publics
    • PMP.LU / A MAE / DCD - Direction de la Coopération au développement et de l'action humanitaire
    • Avis de marché
    • 10 européenne ouverte
    • Services
    • -
    • (Code principal)
Clarification quant à la sécurité: La méthodologie à développer pour cette évaluation requiert une compréhension très fine du contexte du Nord, faute de quoi les observations / recommandations des experts risquent de ne pas être pertinentes. Pour cela il faut effectivement se déplacer dans le nord avec une expertise suffisamment pointue de travail dans les zones "Sahélo-Sahariennes". Donc les experts nationaux (et même de préférence sous régionaux Niger / Burkina ) peuvent se rendre dans le nord. PROMAN y a deux équipes (DDRK et DDRG) qui y travaillent en permanence. Les risques existent et même si les stratégies employées permettent de les prendre en compte pour les minimiser il y a une part aléatoire et non maîtrisable. Les experts doivent en être donc bien conscients. Une partie du travail se fera à Bamako et l'autre partie dans chacune des 2 régions (tenir compte de la logistique et des délais pour les déplacements). Les équipes de PROMAN ont une bonne connaissance des régions d'interventions car elles en sont originaires. Elles ont donc, à travers des réseaux sur place assez étoffés, accès à des informations sécuritaires qui leur permettent d'évoluer dans les régions et s'y déplacer, notamment depuis 1999 à Kidal malgré les différents épisodes d'insécurités. Les déplacements se font après une appréciation personnelle des responsables impliqués et des acteurs à rencontrer. Cela veut dire que certaines de ces missions peuvent être décalées en fonction des informations obtenues sur le contexte dans la zone de destination. Cette souplesse est nécessaire et a fait ses preuves en termes de sécurisation des équipes dans l'exécution des programmes.
Réunion d'information le 21 mars 2018 à 16h00 au: Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la Coopération au développement et de l'Action humanitaire 6, rue de la Congrégation L-1352 Luxembourg Merci de confirmer votre présence par email ou téléphone jusqu'au lundi, 19 mars.
Modalités de retrait du dossier :
Les dossiers sont à retirer électroniquement via le Portail des Marchés publics. Les dossiers peuvent être retirés au Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la Coopération au développement et de l'Action humanitaire 6, rue de la Congrégation L-1352 Luxembourg
Lieu d'ouverture des offres ou de remise des candidatures :
Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la Coopération au développement et de l'Action humanitaire 6, rue de la Congrégation L-1352 Luxembourg
Variante :
Non
SE PREPARER A L'AVANCE A REPONDRE - N'ATTENDEZ PAS LE DERNIER JOUR En savoir plus
Tester ma configuration Consultation de test
Aucun résultat trouvé 
Aucun résultat trouvé
Légende
Aucun résultat trouvé 
Aucun résultat trouvé